Bangkok – participer à un triathlon

J’ai participé à mon premier triathlon! Enfin presque. C’était plus exactement un ‘sprint triathlon’, une version plus courte mais amplement suffisante pour moi!

 

PARTICIPATION EN AOUT 2018

Le ‘sprint triathlon’ est un bon intermédiaire avant de passer au vrai. J’ai participé à celui de Bangkok, de l’organisme Tridash, qui propose un évènement presque tous les mois. Voici en quoi il consiste:

  • 400m de natation
  • 20km de vélo
  • 5km de course

Individuellement parlant, ça passe! Mais lorsqu’il faut faire les 3 disciplines d’affilée, ce n’est plus la même histoire… 😀

bangkok - course triathlon tridash - thailande

Voici mon retour sur l’organisation et la préparation du Tridash, ainsi que mon ressenti lors de la course!

 

1) L’inscription

Lors d’une soirée, un pote m’a proposé de l’accompagner faire un ‘sprint triathlon’ Tridash, 10 jours avant l’évènement… Le facteur bière aidant, j’ai immédiatement accepté! Et comme je n’aime pas revenir sur mes décisions, je m’y suis tenue! Et puis je n’avais rien de prévu ce jour-ci, alors pourquoi pas l’y accompagner! Je n’étais pas particulièrement préparée mais étant une sportive régulière, je me suis dit que le principal était de le terminer. On avisera plus tard pour la performance! 😀

Le facteur le plus gênant était le vélo, mais comme ce même pote pouvait m’en prêter un, c’était parfait.

 

2) La préparation sportive

Je n’avais que 10 journées pour être prête pour la course! Alors j’ai essayé de courir ou de nager un peu chaque jour. Comme je n’ai pas de vélo… j’ai mis ce sport de côté. Mais mon papa m’a assuré que « le vélo, ça ne s’oublie pas »!

 

2) Shopping & préparation de l’équipement

La plupart des athlètes de Triathlon ont une combinaison spéciale avec laquelle ils peuvent pratiquer ces trois sports. Comme je n’étais pas sûre d’en refaire à l’avenir, j’ai contourné cet achat tout en m’assurant d’avoir une tenue pratique pour les changements de discipline. Après un passage à Decathlon, voici ce que j’ai finalement pris pour la course:

  • un maillot de bain 2 pièces (en mode brassière) pour la natation, car je n’aime pas les 1 pièces. Oui le style reste important 😉 !
  • un short que j’ai enfilé par dessus le maillot de bain pour la course
  • des chaussettes et des chaussures de running
  • un vélo (le plus compliqué à se procurer, car les locations sont onéreuses avec Tridash, il vaut mieux avoir le sien, et avoir de quoi l’amener au lieu de la course). C’était parfait, mon pote avait 2 vélos ainsi qu’une voiture équipée.
  • un casque de vélo
  • une gourde d’eau

 

3) Rejoindre le lieu de la course

La course Tridash de Bangkok a lieu au Bangpoo golf & sports, à environ 45min au sud de Bangkok. Comme cela reste éloigné du centre ville, nous sommes partis en voiture avec un porte-vélos. On s’est aussi perdu en route… ce qui nous a fait arriver avec 5min de retard sur le lieu de la course… Mais comme les départs à la nage sont cadencés, les organisateurs ont très facilement accepter de décaler notre temps de départ. On a ainsi eu le temps de se poser et de mettre en place toutes nos affaires à coté du vélo afin d’optimiser les temps de changement, de s’échauffer, puis de se faire inscrire notre numéro de dossard sur les bras et les jambes avant d’entendre notre coup de sifflet pour la natation.

 

4) Les conseils du coach

Un de mes proches sur Bangkok est coach sportif (d’ailleurs, un article viendra un jour). Alors voici les brefs conseils qu’il m’a procuré:

  • Ne pas se perdre
  • Ne pas s’épuiser en sport quelques jours avant l’événement, autant garder ses forces, car c’est trop tard pour être prêt.
  • Ne pas boire d’alcool la veille
  • Manger équilibre la veille

Heureusement, j’ai bien suivi les deux premiers points… Le reste était compliqué à tenir car il y avait une pool party la veille du Triathlon. Dommage…

 

4) 400m de natation

Mon papa m’a dit « 400m de nage, ce n’est pas grand chose »… mais comme je ne suis pas une grande nageuse, c’était déjà bien assez pour moi! Je me suis débrouillée avec ma brasse et j’ai été surprise de ne pas être la moins rapide (mais presque^^). Après 12min, je sors de l’eau sous les encouragements des spectateurs. J’étais censée courir pour avoir un temps de changement court, mais j’en ai plutôt profité pour reprendre des forces! Le short, le casque et les chaussures enfilées, et me voici repartie en piste en moins de 4min.

 

5) 20km de cyclisme

Les dernières fois que j’ai fait du vélo, c’était sur Ayutthaya et Bang Kachao. Et c’est tout… Autant dire que je n’étais pas bien entraînée. Mais en tant qu’ancienne cycliste régulière, et possédant toujours ces mollets bien développés, j’ai tenu le rythme, et j’ai réussi à terminer les 20km en 47min. C’était assez drôle de voir les autres concurrents descendre à une vitesse folle du vélo et courir pour rejoindre la zone de changement. J’ai pris tellement de temps tant mes jambes étaient à bout! Mais j’ai tout de même réussi à maintenir moins de 3min pour le changement.

 

6) 5km de courses à pieds

En alternant de la marche et de la course, j’ai finalisé les 5km en 37min. Ce qui donne un temps final de 1h43, ce dont je suis plutôt fière pour une première! Je vais essayer de m’entraîner un peu plus pour la prochaine course… qui sera en octobre!

bangkok - course triathlon tridash
Photo de notre équipe: Louis – Elo – Josh – Franck

 

Vous souhaitez participer à un ‘sprint triathlon’? Inscrivez-vous directement sur le site TriDash!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s